Le Venezuela et ses parcs nationaux, en gravel avec Axel Carion

Découvrez l’interview d’Axel Carion, explorateur à vélo et créateur du BikingMan. Il nous livre tous les secrets de sa nouvelle expédition à travers les parcs nationaux du Venezuela et les cols jusqu’à 4000m d’altitude qu’il va traverser en gravel.

Pourquoi organiser une expédition de bikepacking au Venezuela ?

L’histoire du BikingMan est profondément ancrée en Amérique du Sud. La toute première épreuve est née au Pérou en 2017 dans la cordillère des Andes. Depuis, c’est devenu une série mondiale de courses mais le Pérou est toujours resté comme le « joyau de la couronne » du circuit. Pendant 3 ans, nous sommes retournés en Amérique du Sud pour faire grandir la communauté sud-américaine d’ultracyclistes et cela a provoqué de belles rencontres :

Daniel s’est lancé dans l’aventure de l’ultradistance après avoir suivi un couple d’amis qui avait également participé à notre épreuve au Pérou : Alfonso et Yanis. 

Cette chaîne de relations nous a liés d’amitié avec Daniel qui rêve d’avoir un jour une épreuve BikingMan dans son pays : le Venezuela. Son ami Alfonso est malheureusement décédé à la suite d’un tragique problème de santé. C’est également en sa mémoire que nous travaillons collectivement à ce projet d’organiser dans le futur une épreuve là-bas.

Gravel Morvan

Quels sont les points emblématiques du parcours au Venezuela que tu peux nous dévoiler ?

L’un des objectifs de ce voyage en bikepacking est d’explorer la partie vénézuélienne de la cordillère des Andes. J’ai eu la chance de traverser à vélo deux fois la partie ouest de cette chaîne de montagne mythique, de la Colombie à l’Argentine. 

Cette fois, accompagné de Daniel, nous irons explorer des routes et pistes qui traversent près de 6 parcs nationaux. Cela devrait bien grimper également avec notamment l’ascension du plus haut col du pays qui culmine à plus de 4 000 mètres d’altitude au cœur de la cordillère. 

Vinicius Martins qui fait grandir la communauté BikingMan au Brésil a déjà réalisé une reconnaissance de plusieurs tronçons avec Daniel l’année dernière. D’après les images qu’il m’avait partagées de certaines portions gravel cela promet d’être sportif !

Gravel Venezuela

Comment peut-on suivre ton aventure ?

Selon l’accès à internet, j’essaierai de partager régulièrement des images et impressions sur le Venezuela via mon compte Instagram. Nous prévoyons également de partager une émission en direct avec Cédric et Jérôme de Radio Cyclo via ma chaîne YouTube en rentrant de cette aventure, dans l’esprit de celle réalisée sur le Sri Lanka dernièrement : https://youtu.be/9x5Z1VRWszk

Quelles sont les conditions météo à cette époque de l’année ?

Sur la côte caraïbe, la chaleur sera au rendez-vous. Nous devrions avoir de grandes variations de températures dans les Andes avec peut-être du négatif en sensation perçue.  

Quel vélo et quelle configuration de sacoches de bikepacking comptes-tu utiliser sur cette aventure ?

J’emporte le Graxx 2, le vélo gravel carbone d’Origine, avec ma configuration habituelle double plateau sub-compact, roues dynamo pour ne pas me préoccuper de la recharge de mes lumières et pneus en 40 mm (schwalbe Bite à l’avant et Overland à l’arrière). 

Côté sacoches, j’emporte trois éléments pour transporter tout mon matériel : sacoche de cadre, sacoche de selle et mon sac de trail minimaliste que j’avais sur la piste Ho-Chi-Minh.

Le Graxx au Chili

Interview de :

Axel Carion

Partagez cet article

Abonnez-vous à la newsletter


Recevez les dernières actualités Origine directement par email.