Le Tour de la Belgique à vélo, en 74 heures 🇧🇪

En mai 2021, je me suis lancé dans un projet personnel et solitaire, inspiré par le Brevet de Randonneurs « Borders of Belgium », sur une trace au départ de Visé, au Nord de Liège, qui longe intégralement les frontières belges dans le sens horaire.

L’aventure à la maison

La Belgique à vélo

En préparation de futurs projets à vélo, et en souvenir d’une période encore récente où les frontières étaient fermées, la motivation était d’abord de s’essayer à une activité en solitaire et sans assistance sur plusieurs jours.

Le parcours prévoit un peu plus de 1000km et j’ai le week-end de 4 jours de l’Ascension devant moi. Le cadre est une Belgique multiple et pleine de contraste entre plateaux de l’Est et Mer du Nord.

Bien plus encore que lors de mes expériences passées sur des durées jusqu’à 30 heures, je me régale de ce jeu de gestion qu’impose l’exercice d’une sortie sur plusieurs jours. Parce que c’est ça plus que tout autre chose, un jeu où le personnage doit gérer des ressources, sa forme physique, le sommeil, son alimentation et son hydratation, sur un terrain inconnu qui se dévoile au fur et à mesure de la progression.

Introspection

24h, 48h … les heures défilent, les décisions à prendre sont toujours plus difficiles alors que la lucidité s’effrite. Les aléas s’enchaînent comme des obstacles… et puis la troisième nuit c’est enfin comme un bouquet final, comme l’ultime boss d’un jeu vidéo. Les conditions météo sont belges jusqu’à l’extrême…et l’on se déchire, l’on se dévoile à soi-même sans filtre, on met tellement de soi que l’on lâche les commandes jusqu’à…

…repousser ses limites

Pour la motivation (vraiment) et parce que ça manque d’une touche belge encore, le meilleur moment réconfortant du voyage fut le vendredi soir, 36 heures après le départ : l’instant friterie. J’étais à la frontière française (Brunehaut) pas très loin de Somain d’ailleurs à ce moment-là. J’ai vraiment eu l’impression que tout le village était là pour récupérer sa frite du vendredi. Et moi, j’avais besoin de me réchauffer après un bon moment sous les orages et avant de me lancer dans la deuxième nuit. J’ai pris une mitraillette (qui a dit un américain ?) que je n’ai mangé qu’à moitié tellement elle était énorme, avant de dormir une heure dans un abri-bus.

Bikepacking Belgique

74 heures pour faire le tour d’un Royaume de contrastes tellement éloigné des clichés. Une découverte concentrée sur trois jours qui révèle toutes ses différences. Un jour dans une forêt de pins en montagne et sous le soleil, le lendemain en bord de mer sous une pluie battante, des langues différentes, des architectures variées.

Au-delà de toutes de mes espérances, j’ai tellement appris sur mon pays d’adoption, sur cette pratique du voyage à vélo, sur moi… J’ai envie d’encourager tout le monde à vivre des aventures sans aller au bout du monde et sans plus de matériel que ne peut en porter un vélo…

Trace tour de Belgique

Récit par : Julien Duflot

L’itinéraire

  • 🗺️ Distance : 1160 km
  • ⛰️ Dénivelé : 8300 m D+
  • ⏱️ Temps : 74 heures (dont 57h de roulage)
  • 📍 Lieu de départ : Visé (Wallonie), Belgique
  • 🏁 Lieu d’arrivée : Visé (Wallonie), Belgique

Le vélo de Julien

Axxome 250

Pour cette aventure, Julien a utilisé un Axxome à patins, équipé d’un groupe Shimano 105 et de roues à moyeu Dynamo.

L’Axxome 350 a été imaginé dès le départ comme un modèle ultra polyvalent. Son triangle arrière CCT+ et son moulage EPS optimisent le rendement tout en atténuant les vibrations, faisant de lui le partenaire rêvé de toutes vos sorties. Sans exception.

Partagez cet article

Abonnez-vous à la newsletter


Recevez les dernières actualités Origine directement par email.