Gravel ou VTT, quel vélo choisir selon sa pratique ?

Quel est le meilleur vélo pour votre pratique entre un gravel ou un VTT ? Quels sont les avantages et les inconvénients de chacun de ces types de vélo ? Quels sont les critères à prendre en compte pour faire le bon choix ? Découvrez notre guide pour vous accompagner dans le choix entre un VTT et un Gravel.

Gravel ou VTT, deux philosophies différentes

Le VTT a connu un essor, en France, dans les années 1990 grâce aux nouvelles possibilités qu’il offrait aux cyclistes. Enfin, un vélo pouvait passer sur les chemins, les sentiers, et sortir des sentiers battus à travers les sous-bois. Le tout-terrain a cette vocation de s’épanouir en « off-road », c’est-à-dire en dehors des routes asphaltées. Le Mountain Bike s’est ensuite spécialisé selon des disciplines plus ou moins engagées : Cross-country, Trail, All-moutain, Enduro, DH. Pour ce comparatif avec les vélos gravel, nous ne retiendrons que les VTT Cross-country (XC). Ce sont des vélos à cintre plat, dotés d’une fourche avec suspension, capables d’accepter des sections de pneus larges de 2,25″ (57mm), monoplateau et avec des dentures de cassettes jusqu’à 10-52.

Le gravel connaît un essor beaucoup plus récent. Pratique naissante aux Etats-Unis dans les années 2010, ce type de vélo est devenu populaire en France depuis 2016. « Gravel », qui signifie « gravier » en anglais, est un vélo conçu tant pour un usage sur route que sur les chemins et sentiers. On ne peut pas parler de gravel sans associer rapidement le concept de bikepacking. À la différence des vélos de cyclo-cross pensés pour la compétition, les vélos gravel sont pensés pour l’aventure et la longue-distance. C’est le vélo idéal pour partir une journée, un week-end ou une semaine en voyage à vélo avec des sacoches de bikepacking. Proche du vélo de route dans sa géométrie, le vélo gravel est également doté d’un cintre dropbar. Il peut cependant accepter des sections de pneus allant jusqu’à 45mm. C’est un vélo qui n’est pas doté de suspension et qui peut être équipé en mono ou en double-plateau. 

Cadre Gravel ou VTT : quelles différences ?

Les cadres de gravel sont pensés pour l’endurance. La géométrie est ainsi beaucoup moins sportive que sur un vélo de route (ou de cyclo-cross). Cela permet de passer de longues heures sur le vélo sans avoir de douleur aux cervicales ou au dos. À la différence d’un vélo de route, le cadre sera donc plus relevé au niveau du poste de direction pour un meilleur confort, les bases et l’empattement sont plus longs pour une meilleure stabilité. Le cadre est également conçu pour accepter des sections de pneus bien plus élevées qu’un vélo de route, allant jusqu’à 45mm.

Le cadre d’un VTT est plus orienté vers l’avant. Le poids du pilote sera davantage sur la fourche et sa suspension. Cela permet un pilotage plus sportif et agressif. La position est davantage orientée vers le pilotage que vers le confort pour de longues heures assis sur la selle.

vtt beaufortain

Section et type de pneus Gravel ou VTT

La gamme de pneus gravel est extrêmement large pour répondre à toutes les pratiques; du pneu slick (lisse) pour les personnes à la recherche d’un vélo pour la longue-distance principalement sur route, aux pneus de 650B pour faire du gravel dans des chemins cassants. Les sections de pneu gravel sont comprises entre 32mm et 45mm (voire 47mm avec des roues de 650). Le plus souvent en tubeless, les pneus disposent de crampons réduits par rapport au VTT pour conserver du rendement sur les sections asphaltées.

Les pneus de VTT sont plus larges avec des sections entre 2″ et 2,25″. Ce volume de ballon suppélmentaire permet de rouler à basse pression pour une meilleure filtration des chocs. Ils sont également beaucoup plus crantés pour une meilleure traction sur les chemins et dans la boue. Les pneus de VTT sont en tubeless, avec une carcasse renforcée pour éviter les coupures contre les rochers. Ceci rend les pneumatiques plus lourds et moins efficaces sur route.

VTT avec suspension ou Gravel sans suspension ?

Les VTT semi-rigide disposent d’une fourche avec suspension. Cette suspension de 100 à 120 mm permet d’absorber une grande partie des chocs et des aspérités sur les chemins. Cela apporte un confort très appréciable dans les parties accidentées. On notera cependant que la suspension d’une fourche de VTT ajoute un surpoids par rapport à une fourche rigide de gravel. À prix équivalents, on constate qu’un VTT est généralement 1 kg plus lourd qu’un gravel. 

Les vélos gravel ne disposent pas de suspension au niveau de la fourche. Cela permet de limiter le poids total de la machine, mais limite le confort. Ce sont principalement les pneumatiques et le cadre qui sont responsables de la filtration des aspérités et du confort du vélo. Pour compenser l’absence de suspension, il est également important de bien choisir sa selle et son ruban de cintre, principaux points de contact entre le cycliste et le vélo, pour limiter les chocs et les inconforts. 

comparatif meilleures roues gravel

VTT avec cintre plat ou Gravel dropbar ?

Les VTT sont équipés d’un cintre plat et large. Cela permet d’être plus stable quand le terrain est difficile et plus précis dans le choix des trajectoires. Cependant, la position est moins aérodynamique avec une prise au vent importante.

Les vélos gravel sont équipés de cintre dropbar, comme les vélos de route. Ce type de cintre, plus étroit, permet de varier entre trois positions différentes : les mains en haut du cintre, sur les leviers de vitesse, ou dans le creux du cintre. Cela permet d’adapter la position à l’état de fatigue et à la topologie du terrain. 

Transmission et développement de Gravel ou de VTT ?

Les VTT disposent tous de transmissions monoplateau. Les dentures de plateau vont généralement de 30 à 36 dents. Les étagements de cassettes permettent de très larges plages de développement, notamment avec les cassettes 10-52. Si l’étagement n’est pas très resserré (écart important entre chaque vitesse) cela permet de couvrir une grande variété de terrains, pentes et vitesses.

Inspirées du VTT, les transmissions gravel sont souvent en mono plateau, avec des dentures comprises entre 36 et 42 dents. À mi-chemin entre la route et le VTT, les vélos gravel peuvent également être équipés de groupe en double plateau. Les groupes GRX de Shimano, par exemple, sont proposés en 46/30 ou 48/31. Ces pédaliers s’associent avec des cassettes de route (ex : 11-34) ou de VTT (ex : 11-42). On notera également que les technologies de stabilisation de chaîne au niveau du dérailleur arrière (Shadow+), et de denture des monoplateau (Wolf Tooth) sont issues de la R&D menée en VTT.

Partagez cet article

Abonnez-vous à la newsletter


Recevez les dernières actualités Origine directement par email.