Retour sur la victoire de Yoann Sert sur la Dynastar x3 Courchevel

Yoann Sert, champion de ski, de cyclisme et ambassadeur Origine, s’est imposé sur la Dynastar X3 Courchevel ; un triathlon emblématique enchaînant Cyclisme sur route, Trail et Ski Alpinisme.

Yoann Sert en quelques mots

Je m’appelle Yoann Sert, j’ai 35 ans, je vis à Arêches-Beaufort dans le magnifique massif du Beaufortain.

Je suis passionné des sports outdoor (ski alpinisme, VTT, trail running) et particulièrement du vélo que je pratique au sens large, du vélo de montagne en passant par le gravel et la route. Je pratique aussi le ski alpinisme en compétition l’hiver et je suis membre de l’équipe de France avec plusieurs participations à la mythique Pierra Menta.

J’ai commencé le vélo quand j’étais jeune par la DH, puis l’enduro, puis le XC marathon avec quelques belles performances, mais aussi sur route en cyclosportive.

Mon palmarès en bref :

  • Vainqueur de la Transmaurienne VTT 2014
  • Victoire sur les chemins du soleil VTT 2015
  • 2 x Vainqueur de l’ultra Raid de la Meije VTT 2014 et 2019
  • Vainqueur du raid Vauban 2016
  • Vainqueur de la Risoul Queyras Cyclosportive
  • 5 ème place sur la Marmotte Granfondo Alpes 2020
  • Victoires sur montées chrono routes, Courchevel col de la loze…

Yoann Sert Vainqueur x3 courchevel

Qu’est-ce que la Dynastar x3 Courchevel ?


Le Dynastar X3 Courchevel est un triathlon montagne « en mode hivernal » avec l’enchaînement de 3 sports, le vélo de route, puis le trail sur neige, puis le ski alpinisme, qui permet de relier le bas de la station dans la vallée pour terminer au sommet de celle-ci 2000 mètres plus haut.

En quoi cette course est vraiment unique ?

Cette course est vraiment unique en son genre, car elle permet d’enchaîner 3 disciplines que sont le vélo, le trail et le ski alpinisme à une époque de l’année (fin avril) qui marque la fin de saison de ski et le début de celle du vélo avec l’arrivée des beaux jours. C’est donc une excellente course de transition entre ces deux saisons.

x3 courchevel ski de rando

Comment s’est déroulée ton épreuve ?

Cette course, je la connais très bien car c’est ma 7ème participation et ma 4 ème victoire.
Elle peut se courir de manière individuelle en enchaînant seul les trois disciplines soit en équipe en relais ou chaque participant enchaîne un sport, c’est pour cela qu’il est facile de se laisser griser à suivre le rythme des relais sur la première épreuve à vélo. Pour ma part, j’ai essayé de ne pas me mettre en surrégime sur le vélo, de dérouler sur le trail, car j’avais très peu couru et de tout donner sur les skis. Les conditions météo ont été excellentes avec un assez bon regel sur la partie trail et ski malgré le départ tardif de la course les conditions étaient correctes pour la saison. Il m’aura manqué un peu de fraîcheur pour aller chercher le record de l’épreuve et j’échoue à 1min 30 secondes du record.

x3 courchevel trail

Comment se préparer pour une épreuve atypique comme le x3 Courchevel ?

Pour se préparer au mieux pour ce type d’épreuve, je dirai que les deux grosses parties importantes sont le vélo et le ski alpinisme, car ce sont les 2 plus longues en termes de dénivelé et de durée.

Pour ma part, je garde au moins une séance par semaine de home-trainer l’hiver et j’essaie de rouler une dizaine de fois avant la course pour reprendre le “coup de pédales”. Concernant la partie ski étant donné que je sors de la saison, l’entraînement est déjà là. Par contre, quand c’est possible j’essaye de me faire au moins une fois la course à blanc à l’entraînement en enchaînant les 3 sports, mais en réduisant un peu les distances. Cela permet de travailler les transitions, mais aussi d’habituer les muscles aux changements de sports.

Il est aussi important de s’adapter aux conditions météo, je me souviens d’une année où il a neigé au départ avec la neige qui tenait sur la route. Il peut alors être judicieux d’utiliser un vélo de type gravel dans ces conditions, je pense. Il en va de même pour l’équipement du bonhomme où il est judicieux de se couvrir avec des manchettes ou une gore-tex pour éviter de perdre de l’énergie inutilement. Enfin, sur ce type d’épreuve comme toute épreuve d’endurance il est important de bien s’hydrater tout le long de la course. Pour ma part, je n’ai pas besoin de manger sur un effort de moins de 2h et de la boisson énergétique me suffit, mais un gel sur les skis peut aider en cas de coup de mou.

X3 courchevel velo

Quelle est la configuration de ton vélo Origine sur cette épreuve ?

Sur ce type d’épreuve où il y a uniquement de la montée, j’essaye d’optimiser le poids et le rendement, mon Axxome RS Evo était donc au plus “light” avec des roues carbone à boyaux, et un groupe électronique Sram Red eTap pour la réactivité des changements de vitesses.
Le fait d’être en patins permet de sortir un vélo à moins de 6,5 kg, idéal donc pour ce genre de grimpée. De plus, l’Axxome RS Evo est un savant mélange entre rigidité et souplesse qui permet une bonne réactivité lors des relances en danseuse !

Je suis très heureux et fier d’intégrer le Team ambassadeur “Origine x Prymahl”, car c’est une marque qui porte des valeurs qui me sont chères.
Je souhaite cet été m’essayer sur des compétitions de type “gravel” au guidon du Graxx, avec un petit projet autour du Mont Blanc pour la fin de saison.

Récit par : Yoann Sert

Partagez cet article

Abonnez-vous à la newsletter


Recevez les dernières actualités Origine directement par email.