Vélo électrique avec le moteur dans la roue ou dans le pédalier ?

Quels sont les avantages d’un vélo électrique avec moteur dans la roue arrière, plutôt que dans le pédalier ? Y a-t-il des inconvénients ? Découvrez les avantages et les inconvénients des VAE à moteur central et des VAE avec le moteur dans la roue.

Les avantages d’un VAE moteur roue arrière

Un poids réduit au minimum

Le premier point et probablement le plus important, est le poids du moteur de votre VAE. Un moteur dans la roue arrière, tel que le Mahle X20, est extrêmement léger. L’ensemble du système moteur, batterie et câblerie ne pèse que 3,2kg. C’est la motorisation électrique la plus légère du marché. Cela permet d’avoir un vélo électrique avec un moteur dans la roue pour un poids total à moins de 15kg. Le Help d’Origine est un vélo électrique de moins de 11kg dans sa configuration la plus légère. Ces performances techniques sont atteintes grâce à des technologies de pointe et à un savoir-faire unique. Les VAE avec assistance dans le moyeu peuvent donc être aussi légers qu’un vélo sans assistance.

Une polyvalence avec ou sans assistance

La conséquence de ce premier point est que votre vélo électrique est performant dans toutes les circonstances, avec ou sans assistance. Grâce à l’intégration de la batterie dans le cadre, la répartition des masses est équilibrée. Le vélo électrique avec un moteur roue est maniable, agile et facile à piloter. Cela permet également de facilement manier le vélo, le porter pour descendre quelques marches ou mettre le vélo dans le train. C’est un VAE avec toute la facilité et la souplesse d’un vélo classique.

L’esthétique d’un vélo musculaire

Certains y seront plus sensibles que d’autres, mais l’esthétique d’un VAE motorisé par la roue arrière est à s’y méprendre avec un vélo musculaire. Bien loin des cadres bodybuildés des vélos électrique avec un moteur dans le pédalier, on apprécie sa discrétion. Certains s’y tromperont même, pensant que c’est un vélo musculaire, et c’est tant mieux. Les lignes du vélo restent fines et simples pour une légèreté tant physique qu’esthétique.

Vélo electrique moteur roue

Quel intérêt d’un vélo électrique moteur dans le pédalier ?

L’innovation technologique des dernières années et des derniers mois permet au moteur roue arrière de dépasser sur de nombreux points les VAE avec moteur dans le pédalier. Comme évoqué précédemment, le poids est la principale différence. Les vélos avec motorisation centrale pèsent généralement autour de 18kg. Avec une machine de ce poids, vous apprécierez l’assistance électrique dans toutes les circonstances. Mais, quand la batterie vient à s’épuiser, un VAE léger reste un plaisir à rouler contrairement aux motorisations centrales, plus lourdes. La polyvalence de la motorisation centrale est très réduite.

Quelle autonomie pour un vélo électrique avec moteur roue arrière ?

En matière d’autonomie, le système VAE roue permet de rouler jusqu’à 100 km sans recharger, grâce à une batterie de 250 Wh. De plus, une solution de Range Extender se plaçant dans un porte-bidon permet d’augmenter de 100 Wh l’autonomie du vélo, soit 140 km. On conviendra que cette autonomie est largement suffisante pour les déplacements quotidiens, et même pour les plus longues sorties et balades sur le week-end.

Les vélos motorisés par le pédalier ne font qu’un petit peu mieux avec une autonomie proche de 130 km, et allant jusqu’à 180 km avec range extender. La différence ne se fera donc pas sur ce point.

Qu’en est-il de la puissance : moteur roue arrière ou assistance centrale dans le pédalier ?

La puissance fournie par les dernières versions de moteur roue arrière est impressionnante. Le moteur Mahle X20, produit un couple de 60 Nm soit la force d’un cycliste compétiteur. Vous pourrez avec ce niveau de puissance, suivre voire distancer tous vos amis ou compagnons de route.

Les vélos électriques avec moteur dans le pédalier ont tendance a proposé des puissances démesurées par rapports aux besoins réels des utilisateurs. Certes, ces systèmes produisent généralement plus de puissance, mais cette puissance supplémentaire n’est pratiquement jamais utilisée. Le poids conséquent du système est une contrainte permanente, pour un bénéfice supposé presque jamais sollicité pour une utilisation sportive ou urbaine. Ce système de assistance central reste cependant pertinent pour des vélos très lourds ou conçus pour le chargement tels que les vélos cargos, les triporteurs ou les vélos longtail.

moteur roue arrière

Partagez cet article

Abonnez-vous à la newsletter


Recevez les dernières actualités Origine directement par email.