Qu’est-ce qu’un vélo de Gravel ? Avantages et Inconvénients

Qu’est-ce qu’un vélo gravel ? Quelles sont les différences entre vélo gravel et vélo de route, et entre gravel et VTT ? Le gravel, est-ce un type de vélo ou une pratique ? Nous vous partageons une vision du gravel, par Gravel Bike des Savoie. 

La définition du gravel

Issu de l’anglais, la traduction littérale de « gravel bike » en français est « vélo de gravier ». Le gravel est le nom moderne qui a été apposé sur la discipline à mi-chemin entre le vélo de route et le VTT.

Certains considèrent que le vélo gravel est un VTT rigide avec un cintre de route. D’autres considèrent que c’est un vélo de route avec des roues de VTT. C’est une vision très simplifiée, mais cela permet de définir le mot aux personnes qui ne connaissant pas la pratique et qui s’y intéressent.

Quelles différences entre gravel et vélo de route ?

Les avantages du vélo gravel par rapport au vélo de route

La première différence est la possibilité de mettre des sections (largeur) de pneus plus importantes sur un vélo gravel. Un modèle comme le Graxx accepte des pneus jusqu’à 45mm de large avec des roues de 700, et jusqu’à 47mm de large avec des roues de 650B. Les sections maximales des vélos de route se situent généralement autour de 30mm.

Un vélo de gravel est donc plus polyvalent. Vous pouvez rouler autant sur route que sur des chemins. Les pneus de gravel permettent de conserver une bonne adhérence sur le gravier grâce aux petits crampons. 

Les pneus larges offrent un ballon plus gros ce qui permet d’amortir les chocs sur les petites racines et pierres. Vous gagnez ainsi en confort, sur les chemins, mais également sur route. Le pneu va filtrer les vibrations de la route et vous aurez l’impression de rouler sur un asphalte totalement lisse.

La géométrie d’un vélo gravel est également pensée pour le confort et la stabilité. Votre poste de pilotage est plus haut que sur un vélo de route. Cela sollicite donc moins les lombaires et les cervicales puisque la position est plus droite. Le gravel est également plus long, avec des bases et un empattement supérieur, afin d’être plus stable, notamment en descente et dans les parties techniques.

Le vélo de gravel est équipé d’inserts. Ces petits œillets permettent de fixer des porte-bagages, tels que le Tubus Tara à l’avant et le Tubus Fly à l’arrière. Cela permet de charger le vélo avec des sacoches latérales pour en faire un vélo d’aventure. Vous pouvez également voyager à vélo avec des sacoches de bikepacking qui s’adaptent sur tous les vélos. Enfin, les œillets permettent de fixer des garde-boue si vous souhaitez rouler par toutes les conditions climatiques.

Le choix des fibres de carbone et le positionnement de celles-ci (drapage) sont également adaptés selon la pratique. Un vélo de gravel se dote de fibres adaptées pour être très solide (les cadres Origine sont d’ailleurs garantis à vie), tout en restant confortable. Origine utilise la technologie de Dynamic Response pour avoir un vélo qui accepte une légère déformation, comme un arc, afin de restituer l’énergie du cycliste tout en filtrant les chocs et les vibrations.

Enfin, le gravel est parfois considéré comme le vélo à tout faire. Un gravel doté de deux paires de roues, une pour l’off-road avec des pneus larges et crantés, et une pour la route avec des pneus fins et performants, s’avère d’une polyvalence redoutable.

velo gravel ou velo de route

Les avantages d’un vélo de route par rapport à un gravel

Le vélo de route est plus léger que le vélo gravel, à niveau de gamme similaire. Bien que les gravel les plus légers pèsent moins de 8 kg et restent donc aussi légers que la majorité des vélos de route, à budget équivalent, le gravel est plus lourd. Le poids est critère qui prend toute son importance lorsque l’on fait du dénivelé. En montagne, ou plus largement dès que la route s’élève, il est plus facile de grimper avec un vélo léger. Chaque kilogramme supplémentaire vous oblige à produire plus de puissance pour arriver au sommet. Le vélo de route tient donc un avantage certains face au gravel pour les ascensions.

De plus, le vélo de route offre un rendement plus élevé qu’un vélo gravel. Cela est dû aux frottements réduits sur les pneus plus fins. En effet, les pneus gravel sont plus larges, présentent des petits crampons pour une meilleure adhérence sur les chemins, et sont gonflés à des pressions relativement basses. Cela génère donc un coefficient de frottement au sol supérieur aux pneus de vélo de route. Pour rouler à la même vitesse qu’un vélo de route en vélo gravel, il faudra appuyer un petit peu plus fort sur les pédales.

La géométrie, la forme du cadre et le choix des fibres de carbone et leur drapage sont spécifiquement étudiés pour la performance. Les vélos Origine soient reconnus pour leur équilibre entre confort et performance. Le Dynamic Response permet d’avoir des vélos de route dynamique dont les performances n’entravent pas le confort. On retient donc que sur l’asphalte, un vélo de route est plus rapide qu’un vélo de gravel.

gravel ou vtt

Quelles sont les différences entre vélo gravel et VTT ?

Les avantages du vélo gravel par rapport au VTT

Le vélo de gravel est plus léger que le VTT. L’absence de suspension, de tige de selle télescopique, de pneus de 2,25″ ou 2,40″ permet de garder un poids maintenu. Le gravel est donc un meilleur vélo pour les ascensions et le dénivelé positif, tant que la route ou le chemin n’est pas accidenté. Son poids réduit lui permet de grimper avec facilité.

Il dispose également de pneus plus fins, ce qui lui offre un meilleur rendement sur les parties roulantes que ce soit sur du chemin blanc ou de l’asphalte. Les braquets d’un gravel sont également plus conséquents que sur un VTT, ce qui permet d’enrouler des plus gros développements et d’aller plus vite sur les phases de liaisons entres deux secteurs off-road.

Les avantages du VTT par rapport au gravel

Un VTT est conçu pour une pratique plus engagée. Dans sa conception, il est donc plus solide pour encaisser des chocs et des sauts. Le VTT est plus à l’aise en descente. C’est souvent en descente, là où les chocs se font le plus sentir, que les limites du gravel peuvent se faire sentir. La fourche d’un VTT permet d’absorber les chocs et de rendre la descente plus amusante. La suspension d’un amortisseur arrière ou la tige de selle télescopique d’un VTT apportent un confort supplémentaire pour absorber les aspérités et les obstacles. Cependant, ces éléments ajoutent un poids supplémentaire qui se fait sentir en monter. C’est pour cela qu’on peut caricaturer en disant que la gravel est rapide en montée, et le VTT est rapide en descente.

Partagez cet article

Abonnez-vous à la newsletter


Recevez les dernières actualités Origine directement par email.